satori (logo)

le mot de trop

un accident de mots, une chute. toujours en retard d’une syllabe, la lettre inversée. inexpressions et mots perdus. Expressions et sons.
un cri, une déchirure. un cri, un hurlement.
expression de la détresse. pourtant tout y est mais sans le sens, sans la Lettre, le cri reste lettre morte.
l’envie du cri mais pas sans le sens. Inversé, trituré, la chute semble inévitable. ne plus éructer, prononcer. prison et hurlement, avant le sens, après le bruit. écouter, annoter, la plainte est gémissement alors que le mot est mal. Les maux sont mots. Sans eux ni joie ni souffrance. incidents rauques, la peur de l’incompréhension; monstre et souffrance. Le regard se porte sur la différence. errance de la pensée. La différence devient le centre, l’unique vue. différence des uns, indifférence des autres.
tout recommencer, remettre en cause les acquis et le mépris. Renoncer à intégrer le brouhaha.
alors dans la nuit je laisse le silence me guider et je te souris.

Lhorens b. sartori

ambiance : Cerulean sea (B.L.U.E.)

Share/Bookmark